Voyage en terre inconnue : Mon aventure de 10 jous de méditation Vipassana

Je vous propose de partager et de découvrir les coulisses de mon expérience de 10 jours de méditaiton Vipassna, au centre international Vipassana en France : le noble silence, la journée type, les repas, l'hébergement, les difficultés ...

Genèse de l'expérience Vipassana

« Méditation » : ce mot est à la mode depuis plusieurs années : pour mieux dormir, pour faire baisser la pression, ou encore juste parce que c’est bon pour la santé, même les études scientifiques le confirment …

Ok, c’est bon pour moi, alors j’ai essayé, plein de fois. Mais je n’ai jamais vraiment réussi à méditer plus de 15/20mn, d’affilé et encore.

Pendant que je médite je pense surtout à tout ce que je dois faire dans ma journée …Ou bien encore "c’est trop difficile de rester assis comme ça…","ça fait mal au dos", "ça fait mal aux genoux …"

 

Bon ! J’entends parler de Vipassana et je me renseigne : c’est un cours de méditation basé sur la technique mise au point et utilisée par Bouddha Gautama (Buddha), à l'origine de son éveil. Ca dure 10 jours non-stop, et comprend 10h de méditation, par jour : gloups … un peu difficile à avaler quand on part de zéro …

Pendant toute la durée du cours on doit observer le « noble silence »  … « Quoi 10 jours complet sans parler ? Là c’est trop. C’est sûrement très bien mais c’est pas pour moi. » Moi qui est souvent besoin d’avoir la radio ou la télé en fond sonore … le silence, c’est comme un vide qui prend parfois beaucoup trop de place …

 

Mais bon voilà, j’avance, je progresse dans mon évolution personnelle. Autrefois honni, le silence est devenu d’une compagnie supportable voire même plutôt agréable.

 

Et Vipassana revient sur le devant de la scène. Jean Marc, mon Thérapeute en Détachement Emotionnel Express ® m’explique que c’est un outil qui peut me faire gagner 20 ans de travail sur moi. Diantre ! 20 ans de gagné avec Vipassana ? C’est pas rien ! Ça vaut peut-être le coup de m’y repencher …

Alors voilà il y a 9 mois, je décide de m’y mettre sérieusement, avec l’impression bizarre de me lancer dans le grand bain, sans savoir nager. Je m’inscris sur le site https://www.mahi.dhamma.org/fr, au centre international français de Vipassana, situé en bourgogne. Là le parcours du combattant commence.

 

?  en savoir plus sur le Détachement Emotionnel Express ®   

 

Il y a 1 jour d’inscription précis, 3 mois avant le début du cours. Puis tirage au sort. Soit on est accepté d’emblée, soit on est sur liste d’attente. J’ai été refusé 6 fois, même pas inscrite sur la liste d’attente. Certaines personnes mettent 1 an ou même plus pour avoir la chance d’être accepté au cours.

J’ai eu de la chance, la 7eme fois fut la bonne : acceptée d’emblée en plus : top ! C’est parti pour dans 3 mois.

Pour faciliter la position de méditation, sur les conseils d’une « méditante » avertie, j’achète un coussin de maternité.

 

J -4

Je sélectionne dans ma garde-robe les vêtements les moins suggestifs possibles, qui couvrent les épaules, et adaptés à la position du lotus bien sur … Ben oui ça fait partie des règles de conduite à suivre.

 

J -1

J’ai un début de cruralgie. Ça tombe bien j’ai rdv ce soir chez Marc, mon ostéo. Il me remet tout ça en place … Pour info, une cruralgie, c’est comme une sciatique, en nettement plus douloureux …

 

Jour J :

 

Le voyage

La cruralgie empire, je ne dors pas de la nuit et j’ai super mal. 8h de route à faire et Impossible de conduire !

 

Sauf que j’ai 3 covoitureuses Vipassana qui arrivent dans quelques heures et c’est ma voiture que l’on prend.

 

Tant pis je vais avoir super mal, mais pas question de faire marche arrière. Amandine, Corinne et Nathalie, mes covoitureuses ont la gentillesse de conduire à ma place pendant tout le voyage.

 

Centre Dhamma Mahi, à Champignelles, dans l’Yonne.

Vipassana Dhamma mahi allée centrale

 

17h50 : Arrivée au centre avec 50mn de retard. Le gouter se termine, l’enregistrement des étudiants est en cours. Je remplie un questionnaire, qui me posent les mêmes questions qu’à l’inscription

 

  • ok pour rester pendant les 10 jours complet
  • ok pour m’abstenir de consommer tout intoxicant (alcool, cannabis, tabac …) pendant ces 10 jours
  • Ok pour respecter le code de discipline du centre
  • Etc …

 

Nous sommes priés de laisser toute technologie en consigne, y compris le téléphone portable bien sûr mais aussi tout ce qui permettrait d’écrire …

 

J’ai toujours super mal à la jambe et me déplace à pas de fourmis … avec une béquille !

Du coup, Marie, l’enseignante du cours femme demande à me rencontrer …

« Ça commence bien j’arrive à peine et suis déjà convoquée chez la dirlo ? … »

 

Marie est un peu sceptique quant à mon état, « ça va être un challenge pour vous ». « si c’est trop dur, et que vous devez arrêter, soyez tranquille, vous serez prioritaire pour un autre cours …. »

Chouette, c’est super gentil, mais si je suis venue jusque-là malgré la douleur, c’est que j’ai bien l’intention de tenir jusqu’au bout.

 

Découverte de la chambre : La déco date des années 70 et c’est un peu vétuste mais très propre. Dans mon bâtiment, nous sommes 2 par chambre. Coup de bol ma colocataire c’est Corinne, une de mes covoitureuses.

Vipassana Dhamma mahi ma chambre

 

Pas le temps de ranger mes affaires, c’est la collation du soir : soupe de légumes, pain, condiments …

 

Avec ma jambe en vrac, ni promenade ni découverte du site pour moi.

 

19h : réunion d’information dans le réfectoire

Marianne, notre manager coté étudiante, nous répète les règles du centre, le code de discipline que nous nous sommes engagés à suivre, notamment :

 

  • Les hommes et les femmes sont complètement séparée, sauf dans le hall de méditation

 

  • A partir de demain matin le noble silence commence : nous devons nous abstenir de tout contact oral, mais aussi physique, visuel ou gestuel. Pour tout problème logistique, Marianne est notre référente et l’on peut communiquer par oral avec elle.

 

  • Le planning quotidien est chargé.

 

21h : quartier libre => pour ma part retour dans ma chambre ou je fini de m’installer tant bien que mal

22h : extinction des feux.

 

Jour 1 : Découverte

  • 4h du matin : gong de réveil
Vipassana Dhamma mahi hall de meditation

La nuit ne fût pas géniale avec la douleur, mais toujours mieux que la précédente. Ça s’améliore mais j’ai encore mal. Je fais ma toilette du matin tant bien que mal et chemine, en béquille, lentement, vers le hall de méditation.

 

  • 4h30 : attribution des places du hall. Nous les garderons pendant tout le cours. Compte tenu de mon handicap provisoire (du moins je l’espère), Le staff m’a attribué une place proche de la sortie ainsi qu’une petite chaise basse, juste derrière mon carré de méditation attribué.

    Tous les enseignements sont enregistrés et diffusés en anglais puis traduits en français. La découverte de la « mélodieuse voix » chantée de S Goenka, l’enseignant à l’initiative de tous les centres Vipassana du monde, est déroutante. Comment dire ? Disons que mes oreilles d’occidentale sont assez mal accoutumées à cette façon particulière de chanter. Cela dissone et écorche un peu mes oreilles au début.

 

  • 6h30 : petit déjeuner & repos
    Le petit déjeuner est assez copieux. Il y a beaucoup de choix :
    • Des fruits : bananes, pommes et oranges. Ce sera le même choix de fruit pendant tout le séjour
    • Des Corn flakes, du muesli, du fromage blanc, du lait de soja, du porridge, un mélange chaud de pruneau et de raisins dans leurs jus (super bon), du pain, de la confiture, du beurre …

 

  • 8h/9h : méditation de groupe dans le hall de méditation

 

Première méditation Anapana : En guise de préparation à Vipassana, pendant les 3 prochains jours nous allons expérimenter cette technique de maitrise et de concentration de l’esprit.
Pour cela, je dois observer et ressentir ma respiration, telle qu’elle est.

 

Première découverte

 

Mon esprit est un véritable petit singe qui saute de branche en branche. Je lui demande de se tenir tranquille et en moins d’une minute il est déjà reparti.

 

A la vitesse de l’éclair, il passe de bribes de souvenirs à un futur imaginaire en passant par des scénarii de complète fiction. Avec étonnement, je me suis découverte une capacité de scénariste de série ou de film, au vu du nombre incroyable d’idées parfois saugrenues, parfois très construites, qui me vient d’instant en instant. Le problème est qu’il y en a tellement qu’il devient impossible de s’en souvenir …

 

  • 9h : méditation dans le hall de méditation ou dans nos chambres
    Je choisi de méditer sur la chaise de ma chambre.

 

  • 11h : Déjeuner et repos
    Tout est frais et bio et végétarien. Là aussi c’est copieux :
    Des crudités, des légumes cuits, une céréale cuite, en général une légumineuse, et un dessert un jour sur deux.
     
  • 12h/13h : questions à l’enseignante (optionnelles) 
    Marie, l’Enseignante a demandé à me voir tous les jours pour suivre l’évolution de ma cruralgie et de mon moral donc je m’inscris d’office.

 

Tous cela est très cérémonial, je rentre, traverse tout le hall de méditation pour m’assoir au pied de l’enseignante et échanger avec elle. Si cela dépasse 5mn, Marianne, sonne une petite cloche de l’extérieur afin d’écourter l’entretien et laisser suffisamment de temps à toutes les étudiantes.

 

Je me sens fatiguée. Dès que possible, je vais piquer un somme dans ma chambre, jusqu’au gong suivant.

 

  • 13h : méditation dans le hall de méditation ou dans nos chambres
    Je choisi de rester dans ma chambre.

 

  • 14h30/15h30 : méditation de groupe dans le hall de méditation

 

  • 15h30 : méditation dans le hall de méditation ou dans nos chambres

 

  • 17h : goûter et repos

Nous avons le droit à 2 fruits maximum par personne et une eau chaude citronnée agrémentée de sucre roux. Frugal et bon. Ce sera mon dernier repas jusqu’au lendemain 6h30. Je me demande si j’aurai faim ce soir …
17h30 fin du goûter et courte sieste jusqu’au gong suivant.

 

  • 18h/19h : méditation de groupe dans le hall de méditation
  • 19h15/20h30 : discours du soir dans le hall de méditation
  • 20h45 : méditation de groupe dans le hall de méditation
  • 21h : Repos ou questions à l’enseignante en option

Retour dans mes quartiers. Je ressens une toute petite faim au creux du ventre mais sans plus. Exténuée, je m’endors rapidement

  • 22h : Extinction des feux

 

Jour 2 & 3

Les 2 jours suivants se dérouleront quasiment de la même façon.
 

Ma cruralgie disparait doucement mais laisse place du côté opposé à une contracture musculaire géante. Je sollicite la permission d’utiliser une technique de médecine chinoise pour la soulager.  Marie me répond de m’abstenir d’utiliser toute autre technique que Vipassana, afin d’expérimenter tout ce que cette technique peut apporter dans toute sa pureté.
Effectivement ma contracture géante cédera assez vite et profondément.

 

A mesure que ma douleur à la jambe s’atténue, je passe de plus en plus souvent de la chaise au carré de méditation. Bien que tout soit fourni par le centre, j’utilise le coussin de maternité que j’ai acheté spécialement.


Evidemment, comme tous les autres étudiants, de multiples douleurs traversent mon corps et principalement mon dos, mes hanches et mes genoux mais je gère et suis plutôt contente de mon investissement (le maxi coussin).

 

Vipassana Dhamma mahi jardin

Je peux enfin découvrir le parc du centre qui nous permet de marcher. Un petit bois, une prairie et une jolie vue de campagne. Marcher est d’ailleurs le seul exercice physique permis pendant le séjour.

Vipassana Dhamma mahi les bois

 

Tous les soirs, entre 19h15 et 20h15, on se réunit pour le discours sur la technique et l’enseignement de Buddha, c’est la récréation du soir, comme autrefois, les feuilletons radio d’avant-guerre.

 

Autre surprise : mon sommeil est réparateur, de bonne qualité. On a de la chance, aucune ronfleuse dans notre bâtiment.

Auparavant, lorsque j’étais en déplacement, je souffrais d’insomnie. Mon sommeil était superficiel, mauvais voire de très mauvaise qualité. J’en perdais au moins la moitié de mes fonctions cognitives. Il semble que mes séances de détachement émotionnel aient porté leurs fruits ...

 

? oui, je veux en savoir plus sur le Détachement Emotionnel Express ®    

 

En ce qui concerne la méditation Anapana, mon esprit se concentre de mieux en mieux, j’arrive bien à tenir 2/3 mn sans que mon petit singe de mental ne s’échappe, une vraie gageure ?

 

Jour 4

Aujourd’hui est un jour important :

 

  • Nous commençons la méditation Vipassana
    A partir de maintenant nous apprenons, par l’expérimentation, une technique basée sur l’observation de nos ressentis sensoriels, qui nous permet de nous débarrasser progressivement de toute nos « impuretés », autrement dit de toutes nos négativités.

 

  • A partir d’aujourd’hui, nous devons également tenir la ferme détermination de rester sans bouger bras ou jambes, et sans ouvrir les yeux pendant une heure entière, 3 fois par jour. Là encore un challenge. A la fin de la première heure, je ne suis pas peu fière d’avoir tenu sans bouger

Jour 5

C’est un après-midi compliqué pour moi, mon esprit est agité, tracassé. C’est normal ça arrive en général au jour 5 ou 6. En attendant, je passe plus de temps en promenade qu’en méditation jusqu’à la méditation de 18h ou le calme revient.

Jour 8

Je commence à trouver le temps long. J’ai très envie de rentrer chez moi. J’y suis déjà, J’imagine mon retour et tout ce que j’ai à faire. J’ai tant à faire et pas assez de temps pour tout faire … Ça se voit de l’extérieur car me voilà de nouveau convoquée chez la Dirlo pour le lendemain matin 8h40.

 

En réalité, après la nuit de sommeil j’ai déjà passé ce cap. Une autre « négativité » que Vipassana m’a aidé à faire passer.

Jour 9

Après le discours du soir j’en peux plus, n’en jeter plus, la coupe est pleine. J’ai juste besoin de digérer et d’expérimenter maintenant. Fini les règles, fini la théorie laisser moi juste décanter ! Le temps va me sembler bien long pour les 72h qui me reste

Jour 10

L’agitation de la veille est terminée. Je suis résignée à attendre jusqu’à demain et même à profiter au maximum de ce dernier jour.

Ce matin on apprend une nouvelle méditation : la méditation Metta : le souhait que tous les êtres sur cette terre soient heureux, débarrassés de leur souffrance, dans l’amour inconditionnel …

A partir de 11h, retour de la noble parole … nous pouvons, à nouveau parler. Cela nous sert de sas de transition avant le retour dans le monde. Mais en fait je l’’appréhende un peu, ce moment où nous allons reparler …

Surprise, nous pouvons aussi reprendre nos portables et contacter nos proches. Le problème est que le centre est presque dans une zone blanche. Du coup on voit fleurir des grappes de méditant sous l’étendoir à linge, un des rares endroits on capte le réseau…ou bien errer dans la prairie en quête d’une miette de réseau …

Vipassana mes covoitureuses

L’après-midi est super agréable, on échange avec ces étudiants que l’on a croisés pendant 10 jours sans entrer en contact avec. Ceux avec qui on a partagé la chambre ou nos voisins de méditation, Marianne notre Manager … On peut même parler avec les hommes …Woua hou …


Les 2 méditations de groupes et le discours de soir dans le hall ponctuent cette après-midi d’échange. Certains resteront à parler jusqu’à l’extinction des feux et même un peu après.

Jour 11

4h gong de réveil

4h45 : méditation en groupe dans le hall, discours de clôture, et méditation Metta : c’est super fort !
6h30 petit déjeuner

7h05 nettoyage des locaux

8h : voiture, bagages et départ du centre avec Amandine, Corinne, Nathalie.

 

Avec mes covoitureuses (les mêmes qu’à l’aller), on a discuté et échangé tout le voyage, jusqu’à la maison, ou tout ce petit monde a récupéré son véhicule pour rentrer chez soi.

 

Remarque & Conclusion vis à vis de cette expérience de méditation Vipassana

 

Vipassana Dhamma mahi le domaine

 

Le titre de cet article quand au côté "facile" de passer  de zéro à 8h de méditation par jour est certe un peu provocateur tout en étant juste :  parce qu’au final, cela s’est avéré vraiment plus aisée que ce que j’imaginais.

Partant de zéro, j’ai médité plus ou moins 8h par jour sur les 10h prévus et finalement relativement facilement. Cela me permet aujord'hui de méditer facilement et d'en ressentir bienfaits immédiatement .

Je ne ressens quasiment aucune douleur dans le corps au départ du centre. Quand j’en ai eu, pendant les méditations, elles se sont avérées passagères.

Le silence tant redouté auparavant s’est avéré agréable et même indispensable au bon déroulement de cette expérience.

Le gros travail de détachement émotionnel que j’ai effectué ces derniers mois m’a aidé à vivre cette expérience dans un relatif confort.

 

le Détachement Emotionnel Express ® c'est quoi ?   


Hormis un tout petit peu le soir au coucher, je n’ai jamais ressenti la faim. Et perso j’ai super bien mangé.

Tout est très bien pensé au centre.

La séparation entre les hommes et les femmes est si bien faite qu’on l’oubli.

L’organisation du cours et sa pédagogie est une machine bien huilée.

Les 10 jours de cours me paraissent également indispensables : Cela permet à tout le monde de passer par des hauts et des bas. Ca fait parti de l'expérience Vipassana.

J'en profite pour remercie à nouveau les servants qui nous ont permis d’effectuer ce cours dans des conditions exceptionnelles.

Pour information, le cours de 10 jours est intégralement offert. Nous profitons de la "charité" de nos prédédesseurs. A la fin du cours, nous pouvons faire un "don", déductible des impôts, en fonction de nos moyens pour permettre  à d'autre de profiter des bienfaits de Vipassana.. 

Je pars en étant convaincu d’avoir découvert et expérimenté une technique, une clé fondamentale de mon évolution personnelle, de la maitrise de mon esprit et du ressenti de la Pleine Conscience (la vraie ?).

Il me reste à digérer et continuer d’expérimenter cette technique dans ma vie de tous les jours.

Par ailleur, souvent mes consultants en Détachement Emotiionnonel me demandent comment continuer le travail chez eux. Jusqu’à présent j’étais un peu embêté car n’avais trouvé aucun outil aussi efficace que le détachement émotionnel express à pratiquer en autonomie. Maintenant je pourrais conseiller d’expérimenter et de pratiquer Vipassana, c’est le complément idéal au travail de déprogrammation des émotions négatives.

 

? oui, je veux savoir en quoi consiste le Détachement Emotionnel Express ®  

 

Marjorie SERVAUX

Médecine ChinoiseTraditionnelle
 ® Détachement Emotionnel Express
Cabinet à Avignon

marjorieservaux@gmail.com
facebook@marjorieservaux
marjorieservaux.fr

 

 

 

PS : exemple d'une journée type
 

  • 4h du matin : gong de réveil
  • 4h30 : méditation du matin dans le hall de méditation ou dans nos chambres
  • 6h30 : petit déjeuner & repos
  • 8h/9h : méditation de groupe dans le hall de méditation
  • 9h : méditation dans le hall de méditation ou dans nos chambres
  • 11h : Déjeuner et repos
  • 12h/13h : question à l’enseignante en option : 5mn par personne
  • 13h : méditation dans le hall de méditation ou dans nos chambres
  • 14h30/15h30 : méditation de groupe dans le hall de méditation
  • 15h30 : méditation dans le hall de méditation ou dans nos chambres
  • 17h : goûter et repos
  • 18h/19h : méditation de groupe dans le hall de méditation
  • 19h15/20h30 : discours du soir dans le hall de méditation
  • 20h45 : méditation de groupe dans le hall de méditation
  • 21h : Repos ou questions à l’enseignante en option
  • 22h : Extinction des feux
Marjorie
Attention : Le praticien de Médecine Traditionnelle Chinoise ou de Neurothérapie est un praticien non médecin, non conventionné exerçant hors cadre réglementé et dont la consultation ne donne pas droit à un remboursement par l'Assurance Maladie. Les informations données, ou une éventuelle consultation en Médecine Traditionnelle Chinoise ou en Neurothérapie ne doivent en aucun cas avoir pour effet de retarder ou annuler une consultation auprès d'un médecin généraliste ou spécialiste qui seul peut établir un diagnostic, déterminer un traitement, prescrire la prise de médicaments ou encore décider de la cessation d'un traitement.  Certaines mutuelles prennent en charge une partie de vos consultations. Renseignez vous !